Physique et métaphysique : Aristote critique de Platon

  • Cours (CM) 24h
  • Cours intégrés (CI) -
  • Travaux dirigés (TD) 24h
  • Travaux pratiques (TP) -
  • Travail étudiant (TE) 90h

Langue de l'enseignement : Français

Description du contenu de l'enseignement

Physique et métaphysique : Aristote critique de Platon

Alors que Platon avait tenté d'identifier la science à la seule dialectique comme connaissance des formes intelligibles, Aristote, l'élève rebelle, peu sensible à la dimension éthique de la dialectique socratico-platonicienne où l'aporie jouait un rôle existentiel fondamental, soumit la dialectique et les formes intelligibles à une critique épistémologique féroce et entreprit de fonder définitivement la physique comme science, en tirant parti des premiers discours sur la nature (l'« historia peri physeôs » des « physiologues » de l'école de Milet, Anaxagore, Démocrite…). C'est ainsi une immense entreprise d'étude de la nature, depuis la cosmologie jusqu'à l'étude des vivants en général et des animaux en particulier, que lança Aristote, sur le fondement d'une nouvelle étiologie (réflexion sur la causalité comme telle), qui n'était à vrai dire pas sans lien avec le travail opéré par Platon lui-même dans le Phédon et le Timée. Or dans cette recherche de philosophie naturelle, c'est en définitive le sort même de la métaphysique qui se joue, et notamment la représentation d'un dieu qualifié lui-même de zôion, « animal ».
 

Bibliographie, lectures recommandées

Bibliographie initiale (complétée en début de semestre) :
Platon
Phédon, introduction, traduction et notes par Monique Dixsaut, Paris : GF Flammarion, 1991.
République, V-VII, traduction par Léon Robin, Paris : Gallimard, 1950 ; ou introduction, traduction et notes par Georges Leroux, Paris : GF-Flammarion, 2002.
Timée, introduction, traduction et notes par Luc Brisson, Paris : GF Flammarion, 5e éd. 2001.
Aristote
– Physique, introduction, traduction et notes par Annick Stevens, Paris : J. Vrin, 2012 (traduction très fluide) ; ou Physique, présentation, traduction et notes par Pierre Pellegrin, Paris : GF Flammarion, 2000 (traduction plus technique ; notes abondantes, à consulter).
Métaphysique, trad. J. Tricot, Vrin, 1966.
De l'âme, trad. J Tricot, Vrin, 1965.
Parties des animaux, trad. P. Louis, Les belles Lettres, 1957.

NB : on ne fera pas de distinction entre séances de TD et séances de CM ; les travaux dirigés sur textes se feront au rythme imposé par le développement du cours.
 

Contact

Faculté de Philosophie

7 RUE DE L'UNIVERSITE
67000 STRASBOURG
0368856460

Responsable

Anne Merker


LICENCE - Philosophie