Licence de Philosophie



Personnes référentes

Responsable : Laurent Fedi
laurent.fedi@unistra.fr / bureau 220 (2e étage)

Secrétariat : Laurence Wendling
03 68 85 64 60 / laurence.wendling@unistra.fr / bureau 114 B

Pourquoi la Licence de Philosophie ?

La Licence de Philosophie de l'Université de Strasbourg est une formation de la personne et de l'esprit, une ouverture à des thèmes fondamentaux de la vie humaine et de la connaissance par delà le cadre étroit des exigences de la vie active.

Elle permet aux étudiants d'acquérir les connaissances et capacités fondamentales en philosophie. Elle conduit les étudiants à la maîtrise de la pensée et de son expression grâce à de nombreux exercices écrits et oraux exigeants et progressifs.

Son ouverture interdisciplinaire offre en outre une formation complémentaire dans d'autres champs du savoir, et ouvre des possibilités de réorientation en cours ou en fin de Licence.

Conditions d'admission

Est admise dans la première année de Licence de philosophie toute personne titulaire d'un baccalauréat d'un établissement français ou d'un DAEU ou d'un niveau supérieur au baccalauréat, du moment que la candidature est réalisée selon les voies fixées par l'administration.

Tout autre cas (diplôme étranger, demande d'admission directe dans une année supérieure, demande de reconnaissance d'équivalences, etc.) est soumis à l'approbation de la commission pédagogique présidée par le responsable de la Licence.

Description

La Licence de philosophie de l'Université de Strasbourg couvre la totalité du champ de la réflexion philosophique en articulant approche historique et approche thématique.

Elle se compose d'UE fondamentales en histoire de la philosophie et philosophie générale, d'UE « libres » (l'étudiant choisit dans une autre composante de l'Université un cours ouvert aux non-spécialistes) et d'UE « à choix » permettant aux étudiants de choisir une dominante (histoire de la philosophie ancienne et médiévale, histoire de la philosophie allemande, philosophie de l'art, philosophie des sciences humaines). Le choix de la dominante peut exiger une formation complémentaire dispensée par une autre faculté et ouverte aux étudiants philosophes (par exemple en grec ancien pour la philosophie ancienne, ou dans une sciences humaines ou en art pour les dominantes correspondantes). Les dominantes permettent donc aux étudiants une ouverture interdisciplinaire supplémentaire.

Chaque semestre, l'étudiant suit un cours de langues (allemand ou anglais) et un cours de méthodologie. La formation en licence comprend également chaque année de un à deux cours de philosophie des sciences et logique.

Le volume d'heures de cours dispensées s'élève d'un semestre à l'autre (et selon les options choisies) de 15h à 18h. Le travail personnel (lectures, travaux à faire à la maison) est une partie essentielle de la réussite.

Modalités de contrôle des connaissances

Les modalités de contrôle des connaissances sont votées chaque année par le Conseil de la Faculté de Philosophie en présence des représentants étudiants, et votées par la Commission de la Formation et de la Vie Universitaire (CFVU) de l'Université.

Actuellement, la Faculté de philosophie pratique de contrôle continu intégral.

Elle ne pratique pas de contrôle des présences (hormis pour les examens).

Dans chaque UE, trois évaluations au moins sont organisées. Dans certaines UE, les trois évaluations sont imposées. Dans d'autres, elles sont proposées et l'étudiant a la possibilité de ne passer que l'une des deux premières, en accord avec l'enseignant ; s'il réalise en outre l'évaluation désignée comme facultative par l'enseignant, la note obtenue ne sera retenue que si elle est avantageuse. Ce système permet un rattrapage en cours de semestre, et est destiné à favoriser la réussite des étudiants. N.B. : dans toutes les UE, la troisième et dernière évaluation est une épreuve sur convocation, obligatoire pour tous les étudiants.

Le détail précis des évaluations est publié sur le site (voir dans la rubrique Scolarité, les Modalités de contrôle des connaissances).

L'étudiant doit se tenir informé de l'organisation des évaluations (écrites ou orales) en consultant le site, les panneaux d'affichage et les enseignants.

Les étudiants en régime spécifique (salariés, étudiants en double cursus, femmes enceintes...) peuvent solliciter un aménagement de contrôle continu. La demande doit être adressée au responsable de la Licence (L. Fedi) en début d'année universitaire ou dès que l'étudiant(e) se trouve dans une situation nouvelle justifiant cette demande.

Débouchés

La licence de philosophie vise à préparer l'étudiant à l'exercice d'une profession exigeant notamment :

  • des capacités d'analyse et de rigueur intellectuelle (recherche critique de l'information, analyse des données, identification d'un problème, arbitrage)
  • des capacités de synthèse et d'exposition (communication écrite et orale)
  • des capacités à produire une réflexion autonome
  • une sensibilité originale et nécessaire à la dimension éthique des ressources humaines
  • un sens du dialogue et des responsabilités.

Types d'emplois accessibles :

  • Métiers de l'enseignement dans le secondaire et le primaire (après un Master)
  • Métiers du journalisme, de l'information et de la communication
  • Métiers de l'édition
  • Métiers de la documentation et bibliothèques
  • Métiers de l'administration publique et gestion des ressources humaines
  • Métiers de la politique et de la « vie de la cité »
  • Médiation interculturelle

Poursuite d'études (liste non exhaustive) :

  • Accès de plein droit (dans la limite des places disponibles) :
    • Master Recherche en philosophie de l'Université de Strasbourg (voir notre Master Recherche)
    • Master MEEF-Philosophie de l'Université de Strasbourg (voir notre Master MEEF)
    • Master interdisciplinaire Mondes Anciens de l'Université de Strasbourg (MIMA)
    • Master Études médiévales interdisciplinaire de l'Université de Strasbourg (MEMI)
  • Accès de droit ou selon des modalités à consulter :
    • Tout Master de philosophie en France
    • Master MEEF autre discipline connexe (lettres modernes…)
    • Master MEEF préparant au professorat des écoles
    • Master d'Administration publique, et préparation aux concours administratifs catégories A et A+ (voir l'IPAG)
  • Autres poursuites d'études encouragées
    • études de journalisme
    • études de sciences politiques
    • etc.