Roberto Formisano

Post-doctorant USIAS

Post-doctorat USIAS : Towards a hermeneutic of emancipation: the paradigm of Exodus (janvier 2019-aout 2020)

Domaines de recherches

Philosophie française contemporaine
Phénoménologie
Ontologie
Herméneutique philosophique
Philosophie morale
Philosophie des religions

Publications

Livres en nom propre

Oltre Heidegger. Percorsi tra fenomenologia materiale e idealismo, Roma, DeriveApprodi, 2019, 216 p., en langue italienne.

Oltre Heidegger n’est pas une illustration historique des positions philosophiques actuelles ou de penseurs qui, après Heidegger, ont traité la question de l’être à l’époque de la « fin de la métaphysique ». Il s’agit plutôt de rassembler l’héritage de l’ontologie phénoménologique et de reconduire ce dernier hors de l’approche heideggérien qui, encore aujourd’hui, domine la réflexion philosophique.
Le point de départ de cette lecture est la phénoménologie matérielle de Michel Henry. Déployé à travers sa confrontation critique avec la phénoménologie de Hegel et la "philosophie berlinoise" de Fichte, la phénoménologie henryenne ne constitue, cependant, que la première référence pour interroger et approfondir le problème de "l'autonomie de l'être" et de son "agir” concret : de son être destiné à l'historicité de la praxis. À cet égard, les difficultés et les apories de la philosophie de Michel Henry s’avèrent beaucoup plus significatives que l’achèvement de sa pensée, dans la tâche de repenser au-delà de Heidegger le seuil de cette rencontre entre phénoménologie et idéalisme.

 

Dalla “critica della trascendenza” alla “fenomenologia della vita”. Alle radici del percorso teoretico di Michel Henry, Bologna, D.u.press, 2012, 367 p., en langue italienne.

En raison de sa « critique de la transcendance », la phénoménologie henryenne a toujours revendiqué et défendu l’hétérogénéité irréductible de la « vie » à l’égard de l’ouverture ekstatique du monde. Cette étude propose une reconstitution « de l’intérieur » de l’œuvre de fondation de la philosophie de Michel Henry. Mais si cette dernière se tient étroitement lié, inextricablement, à des thèmes purement phénoménologiques, le volume vise à approfondir encore son interrogation, en ouvrant à la possibilité d’une nouvelle confrontation avec les thèmes de la « prima philosophia ».

 

 

Articles

“L’eredità impossibile”, Azimuth. Coordinates in Modern and Contemporary Age, VI, 11 (2018), pp. 147-164.

“Phénoménologie matérielle et philosophie de la religion. Relire Michel Henry à la lumière des inédits”, in Religion et vérité, eds. J. Grondin & G. Green, Strasbourg, Presses universitaires de Strasbourg, 2017, pp. 149-155.

“Phénoménalité, possibilité, réalité. La phénoménologie à l’épreuve du transcendantal”, in Le possible et l’impossible, Actes du XXXV Congrès ASPLF, eds. J. Ferrari, S. Grapotte & A. Lajomhri, Paris, Vrin, 2017, pp. 263-269.

“Immanence et existence. Michel Henry et le problème de l’ontologie, entre Heidegger et Fichte”, Laval philosophique et théologique, 72 (2016) 1, pp. 65-82.

“Phenomenality and Finitude. Michel Henry’s Theory of Immanence”, Analecta Hermeneutica, 8 (2016), Special Issue: The philosophy of Michel Henry, eds. R. Formisano & G. Green, pp. 235-254.

“Vie et représentation. Henry, Ricœur et le problème de la praxis”, in Paul Ricœur et Michel Henry. Entre héritages et destinées phénoménologiques, eds. J.-S. Hardy, J. Leclercq & C. Sautereau, Bruxelles/Louvain-la-Neuve, Presses Universitaires de Louvain, 2016, pp. 195-205.

“Phénoménalité et savoir. La phénoménologie matérielle de Michel Henry”, in Vivre la raison. Michel Henry entre histoire des idées, philosophie transcendantale et nouvelles perspectives phénoménologiques, eds. R. Formisano, F. Grigenti, I. Malaguti & G. Rametta, Paris, Vrin, 2016, pp. 107-124.

“Quelle espérance pour la phénoménologie de la vie ?”, in Espérer. Études de phénoménologie, eds. J.-F. Lavigne & J. Leclercq, Louvain-la-Neuve/Bruxelles, Presses Universitaires de Louvain, 2015, pp. 119-132.

“Epoché e fenomenicità. ‘La’ fenomenologia in una prospettiva radicale”, Archivio di Filosofia/Archives of Philosophy, LXXXIII (2015) 1-2, pp. 331-342.

“La question de la transcendance. La référence de M. Henry à la Anweisung zum seligen Leben de Fichte dans L’Essence de la manifestation”, in La Vie et les vivants. (Re)-lire Michel Henry, eds. J. Leclercq, G. Jean & N. Monseu, Louvain-la-Neuve, Presses Universitaires de Louvain, 2013, pp. 81-88.

“Affectivité et action dans la perspective de la phénoménologie de la vie”, in L’Action. Penser la vie, “agir” la pensée, eds. J. Ferrari, R. Formisano & M. Malaguti, Paris, Vrin, 2013, pp. 621-624.

“Les enjeux du monisme ontologique. Pour une interprétation de L’Essence de la manifestation de Michel Henry”, Les Cahiers philosophiques de Strasbourg, 30 (2011), pp. 33-48.

 

Contribution à des volumes

“Phénoménalité et finitude”, in Genèse et structure de L’essence de la manifestation, eds. J. Leclercq & Ch. Perrin, Paris, Hermann, 2017, pp. 129-152.

“Non solo soggetto. Riflessioni sull’ipseità della persona, a partire dalla fenomenologia di Michel Henry”, in Sull’identità personale, ed. P. Vincieri, Bologna, D.u.press, 2014, pp. 189-229.

“Die Frage der Transzendenz nach Michel Henry. Die Voraussetzungen der Kritik an der Philosophie Heideggers in ‘L’Essence de la manifestation’”, in Leben, Sein, Existenz. Vergleichende Studien zu Michel Henry und Martin Heidegger, eds. S. Grätzel & F. Seyler, Freiburg/München, Alber, 2013, pp. 55-82.

“Declino di Roma, male morale, felicità eterna. Su alcuni aspetti della concezione agostiniana della storia nel ‘De civitate Dei’”, Corruzione, decadenza, declino, ed. P. Vincieri, Bologna, D.u.press, 2011, p. 83-111.

“La questione della soggettività. Percorsi in Prima Philosophia tra Martin Heidegger e Michel Henry”, in Filosofia, Estetica ed Etica. Otto percorsi di ricerca, eds. S. Bertolini & R. Formisano, Roma, Aracne, 2009, p. 115-134.

“Pensare l’immanenza. La prospettiva ontologica della "fenomenologia della vita" di Michel Henry”, in Michel Henry. Narrare il pathos, C. Canullo, Macerata, E.U.M., 2007, p. 103-130.