Philosophie générale : Qu'est-ce que la psychologie ?

  • Cours (CM) 24h
  • Cours intégrés (CI) -
  • Travaux dirigés (TD) 24h
  • Travaux pratiques (TP) -
  • Travail étudiant (TE) 90h

Langue de l'enseignement : Français

Description du contenu de l'enseignement

Qu’est-ce que la psychologie ?
Le long débat des philosophes et des psychologues (fin XVIIIe -début XXe siècle).


Ce cours se propose d’étudier, dans une perspective à la fois philosophique et historique, les débats des philosophes et psychologues (les « psychologues » sont généralement philosophes à cette époque) sur la possibilité et la nature de la connaissance psychologique. Ces débats portent à la fois sur la nature de l’objet psychologique, sur la méthode de la psychologie et sa place dans la classification des savoirs, et plus généralement sur sa légitimité comme science, que celle-ci soit conçue comme partie de la métaphysique ou de la philosophie, ou comme science positive et discipline scientifique indépendante.
Une première partie du cours étudiera les objections formulées à la fin du XVIIIe siècle et au début du XIXe siècle à l’encontre de la psychologie philosophique (Kant, Gall, Comte), qui forment l’arrière-plan de l’émergence de la psychologie scientifique dans la seconde moitié du XIXe siècle. Dans un deuxième temps, on s’intéressera aux différents modèles de connaissance psychologique proposés en réponse à ces objections par la psychologie scientifique du dernier tiers du XIXe siècle: la psychologie expérimentale de langue allemande et en particulier le projet d’une mesure des sensations (Fechner), qui suscite de vives controverses philosophiques à l’époque (chez Bergson par exemple); et la psychologie pathologique développée en France à la même période (Ribot, Charcot, Janet), qui propose une nouvelle approche des questions philosophiques classiques sur la nature de l’esprit et de ses facultés. Un troisième moment du cours sera consacré aux controverses philosophiques ultérieures (du tournant du siècle au milieu du XXe siècle) sur la psychologie : la querelle du psychologisme (Husserl, Frege) dans le contexte allemand, et les débats suscités par l’émergence d’une psyc hologie plus appliquée (Binet) en France.
 

Bibliographie, lectures recommandées

Bibliographie

Littérature secondaire :
Boring, Edwin G., 1950, A history of experimental psychology, second edition (1ère édition : 1929), Appleton Century Croft, New York.
Carroy, Jacqueline, Ohayon, Annick, Plas, Regine, 2006, Histoire de la psychologie en France, XIXe-XXe siècles, La Découverte, Paris.
Braunstein, J.-F., & Pewzner, Evelyne, [2000], Histoire de la psychologie, Armand Colin, Paris, 2010.
Danziger, Kurt, 1990, Constructing the subject. Historical origins of psychological research, Cambridge University Press, Cambridge.
Kutsch, Martin, 1995, Psychologism, London, Routledge.
Martin, Olivier, La mesure de l’esprit, L’Harmattan, 1997.

Sources (philosophie):
Bergson, Henri, [1889], Essai sur les données immédiates de la conscience, PUF, 1958.
Canguilhem, 1958/1966, « Qu’est ce que la psychologie ? », Etudes d’histoire et de philosophie des sciences, Vrin, 1968, 7e éd., 1994, p. 365-381.
Comte, Auguste, [1830], Cours de philosophie positive, Hermann, Paris, 1975.
Cousin, Victor, Fragments philosophiques, 1826 et 1833.
Husserl, Edmund, [1900-1901], Recherches logiques, Paris, PUF, 1959-1963.
James, William, [1890], The principles of psychology, Holt and Co, New York,
James, W. 1892, Précis de psychologie, Marcel Rivière, Paris, 1910.

Contact

Faculté de Philosophie

7 RUE DE L'UNIVERSITE
67000 STRASBOURG
0368856460

Responsable


LICENCE - Philosophie