UE 6 - Domaine de spécialité (choix)

  • Cours (CM) 24h
  • Cours intégrés (CI) -
  • Travaux dirigés (TD) 24h
  • Travaux pratiques (TP) -
  • Travail étudiant (TE) 102h

Langue de l'enseignement : Français

Description du contenu de l'enseignement

UE 6 Domaine de spécialité (Choix)

Philosophie allemande

Au terme de cette formation, l’étudiant est capable de restituer les thèses et arguments qui fondent la cohérence d’une doctrine, d’en identifier les expressions principales dans la langue d’origine, de replacer le courant de pensée étudié dans un ensemble historique et culturel plus large, d’envisager les transferts culturels impliqués dans l’élaboration d’un système de pensée.

Philosophie ancienne

Au terme de cette formation, l’étudiant est capable d’identifier les principaux courants de pensée de l’Antiquité, d’en restituer les enjeux métaphysiques, éthiques, politiques, et d’utiliser les concepts fondateurs de la philosophie dans sa réflexion personnelle et son approche du monde.

Philosophie médiévale

Au terme de cette formation, l’étudiant est capable d’identifier les courants majeurs de la tradition médiévale. Il maîtrise les procédés d’argumentation et de réfutation utilisés dans les principales controverses du Moyen Age et peut en restituer les enjeux métaphysiques, logiques, politiques et théologiques. Il est capable de comprendre le fondement historique de la philosophie, ses ruptures et ses continuités, la diversité de ses horizons dans l’histoire. Il sait en outre évaluer la part que prennent les sciences auxiliaires dans la recherche philosophique.

Philosophie des sciences humaines

Au terme de cette formation, l’étudiant a pris conscience de la spécificité des sciences humaines au regard des sciences de la nature. Il mesure la diversité des modèles explicatifs ou interprétatifs de la sociologie, de la psychologie et des sciences historiques. Il connaît les p rincipales méthodes de recherche et peut donner des exemples d’application de ces méthodes en utilisant les concepts épistémologiques pertinents (causes, lois, induction, déduction…). Il est capable d’aborder avec discernement les problèmes ontologiques sous-jacents à la concurrence des démarches (individualisme méthodologique, holisme…)

Questions en débats
 

LICENCE - Philosophie